Welsh Terrier


ORIGINE: Grande Bretagne.

BREF APERCU HISTORIQUE: Le Welsh Terrier est une race originalement destinée au travail, bien qu’il soit peut-être moins exubérant que quelques autres membres de son groupe. Comme beaucoup de ses cousins, il fut d’abord utilisé à la chasse au renard, blaireau et même à la loutre. Les Welsh et Lakeland Terriers, qui ont nombre de points en commun, auraient pu partager les mêmes origines jusqu’à ce que les Romains ont envahi la Grande Bretagne ce qui a fait que leurs propriétaires celtiques se sont retirés dans les
montagnes galloises et le Lake District.
C’est un chien prompt, apte au travail caractérisé par une robe très serrée, dite ‘fil de fer’, aux couleurs noir et feu.

ASPECT GENERAL: Prompt, apte au travail, bien proportionné et compact.

COMPORTEMENT/CARACTERE: Affectueux, obéissant, facile à mener.  Nature heureuse et pleine de vie ; rarement craintif.  Plein d’allant et intrépide mais absolument pas agressif, quoiqu’en toute occasion il soit capable de se faire respecter si nécessaire.

TETE

REGION CRANIENNE:
Crâne: Plat, de largeur modérée entre les oreilles.
Stop: Pas trop marqué.

REGION FACIALE:
Truffe: Noire.
Museau: La longueur du stop à l’extrémité du museau est moyenne.
Mâchoires/dents: Mâchoires puissantes, nettement dessinées, plutôt hautes et redoutables.  Fortes, elles présentent un articulé en ciseaux parfait et régulier, c’est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent dans un contact étroit les inférieures et sont implantées bien d’équerre par rapport aux mâchoires.
Yeux: Plutôt petits, foncés ; leur expression dénote le tempérament.  L’œil rond, à fleur de tête, est un défaut.
Oreilles: En forme de V, petites ; le cuir n’est pas trop mince ; elles sont attachées assez haut, portées vers l’avant et contre la joue.

COU: Modéré dans sa longueur et son épaisseur, légèrement galbé ; il offre une pente gracieuse pour s’insérer dans les épaules.

CORPS:
Dos: Court.  
Rein: Fort.  
Poitrine: Bien descendue et d’une largeur modérée.  Les côtes sont bien développées vers l’arrière.

QUEUE: La coutume était d’écourter la queue.
Queue coupée : Bien attachée, portée droite mais pas trop gaiement.
Queue non coupée : Bien attachée, portée droite mais pas trop gaiement.  Elle est proportionnée au reste du corps.

MEMBRES

MEMBRE ANTERIEURS:
Epaule: Longue, oblique et bien disposée en arrière.
Coude: Les coudes se meuvent dans l’axe du corps, jouant librement sans être gênés par les côtes  
Bras: Les bras sont droits et musclés et possèdent une bonne ossature.
Métacarpe: D’aplomb et puissant.
Pieds antérieurs: Pieds de chat, petits et ronds.

MEMBRE POSTERIEURS:
Vue d’ensemble: Fort.
Cuisse: Musclée, de bonne longueur.
Métatarse: Jarrets bien coudés, bien descendus et pourvus d’une bonne ossature.
Pieds postérieurs: Pieds de chat, petits et ronds.

ALLURES: Antérieurs et postérieurs se portent droit devant et dans des plans parallèles.  Les coudes se meuvent dans l’axe du corps, jouant librement sans être gênés par les côtes.  Les grassets ne sont ni en dedans ni en dehors.

ROBE:
Poil: Dur, « fil de fer », très serré et abondant.  L’absence de sous-poil est un défaut.

Couleur: Noir et feu de préférence, ou grisonné noir et feu sans tache noire (coup de crayon) sur les doigts.  La présence de noir sous le jarret est très répréhensible.

TAILLE ET POIDS:
Hauteur au garrot: Ne dépasse pas 39 cm.
Poids:  9 – 9,5 kg.

C