Questions fréquentes

Nos chiots:

  • sont nés et ont grandi avec la mère jusqu'à l'âge de 8 semaines, dans un cercle social
  • ont été vaccinés à plusieurs reprises contre les virus du chiot comme le parvovirus, le carré, l'hépatite, la toux de chenil, la leptospirose, chez certains chiots également la rage.
  • ont déjà été vermifugés plusieurs fois
  • équipé d'une puce + enregistrée avec DOG-ID au nom du nouveau propriétaire
  • avoir un passeport européen officiel
  • ont une garantie écrite de 2 ans
  •  
  • ont déjà pris note de l'apprentissage de la propreté
  • un an de soins et de soins gratuits chez notre vétérinaire d'entreprise ou des vétérinaires référés par nos soins en cas de problèmes médicaux

Nous vous proposons une explication experte au départ avec un chiot et un service correct et un suivi après vente.

Lorsque vous achetez votre chiot, vous obtenez gratuitement:

  • 1kg de nutrition Royal Canin
  • 1 paquet de Jolipet de viande surgelée.

Si vous souhaitez plus d'informations, n'hésitez pas à nous contacter au 0497/38.02.11

Royal Canin

Mini - starter: les premiers croquettes pour les jeunes et les petites races (<10 kg)

Medium - starter: les premiers croquettes pour les jeunes et moyennes races (<25 kg)

Maxi - starter: les premiers croquettes pour les jeunes et les grandes races (> 25 kg)

ou

Mini Junior: les petites races (<10 kg)

Medium Junior: pour les races moyennes (<25 kg)

Maxi Junior: pour les grandes races (> 25 kg)


Portion: 1 grosse portion à volonté, ce qui est suffisant pour une journée entière. Ainsi, à volonté jusqu'à l'âge de 6 mois.

Remarque: Dans la soirée de ± 19h00, la nouriture doit être retiré. C'est pour créer, un rythme de jour et nuit.

Boisson:de l'eau fraiche 24 à 24 heures Disponibilité.



Des Mini et sensibles races !!!

Les 14 premiers jours, il devrait y avoir 2 x supplément de la viande à donnés (JOLIPET). Cela devrait être donnée séparément, et ne doit pas être mélangé avec des croquettes!

Supplément viande:

JOLIPET = La viande de cheval congelés avec des légumes, des fruits et du riz ou des pommes de terre

→ de 1 à 2 tranches permettent dégivrage et le réchauffement.



  1. L’initiation à la propreté peut commencer dès l’âge de 5 semaines.

  2. Débuter l’éducation à la propreté dès l’arrivée du chiot à la maison.

  3. Employer une bonne nourriture : si on modifie tout le temps son alimentation la digestion n’aura pas la même durée et le chiot ne fera pas forcément aux horaires prévus. Le chien n’a pas le même système digestif que l’homme.

  4. Ne pas suralimenter ni sous-alimenter : adapter les proportions à la race et à l’activité de votre chien. Pour note, mon cocker Freesby avait trois rations quotidiennes égales.

  5. Toujours agir avec patience et affection.

  6. Limiter l’espace : il est préférable d’installer le chiot dans une pièce de petite taille car le chiot ne fait pas ses besoins là où il dort.

  7. Déterminer l’endroit précis où il élimine : protéger et garnir ce coin de la pièce avec quelques feuilles de journal. Mais ne surtout pas lui apprendre à faire sur les journaux, c’est juste pour protéger. Le but est qu’il élimine à l’extérieur. Quand il fait ses besoins dehors le récompenser par des caresses et des friandises en disant « c’est bien mon chien » ou autres formes d’encouragement.

  8. Mettre l’accent sur la récompense et non la sanction : inutile de punir le chiot que vous n’avez pas surpris en train de se soulager. Ramasser sans que le chiot soit à coté. Ne pas être avare de récompenses et de caresses lorsqu’il satisfait ses besoins dehors.

  9. S’il y a manquement, surprendre le chiot alors qu’il commet la faute, et l’emmener à l’endroit où il fait ses besoins.

  10. Sortir le chiot après le repas, le repos, le jeu, le matin et le soir : le chiot disposant d’une petit vessie, il faut le sortir toutes les deux heures.

  11. Fonctionner avec un horaire précis : toujours le sortir aux mêmes heures tout comme pour le nourrir.

  12. Ne pas exiger de l’animal qu’il se retienne plus de 6 heures (il faut tenir compte de son âge)

  13. Ignorer les mictions de soumission (aucun rapport avec la propreté )

  14. Ne pas punir le chiot lorsque vous rentrez du travail ou d’ailleurs, il ne comprendrait pas : il faut vraiment prendre le chiot sur le vif !

  15. Ne pas mettre le museau du chiot dans ses urines il ne comprendra pas ; cela risque même de provoquer l’effet inverse et de retarder son apprentissage.