Lhasa Apso chiots

Lhasa Apso


ORIGINE: Tibet.

PATRONAGE: Grande-Bretagne.

BREF APERCU HISTORIQUE: Le Lhasa Apso est originaire du Tibet où beaucoup vivent à haute altitude et où le climat peut être rude. Il lui faut être un petit chien robuste pour résister à ses conditions et cette résistance a eu beaucoup d’influence sur son évolution. Son poil long et dur, avec un sous poil dense, lui sert d’isolant pendant l’hiver et sa frange protège ses yeux du vent, de la poussière et de la lumière intense.

Le Lhasa Apso est l’une des différentes races orientales introduites en Europe. Les premiers Lhasa sont arrivés en Grande Bretagne au début des années 1920 et ont été exposés à Londres peu de temps après. A leurs débuts en Grande Bretagne ils ont été confondus avec d’autres races orientales poilues et tous ont été appelés « Terriers de Lhasa ». Plus tard les différences ont été établies, surtout entre le Lhasa et le terrier du Tibet que l’on pense être à l’origine des premiers Lhasa. Un club de race pour le Lhasa Apso a été fondé en Grande Bretagne en 1933.

ASPECT GENERAL: Harmonieux, robuste, au pelage abondant maissans exagération.

PROPORTIONS IMPORTANTES: La longueur, de la pointe des épaules à la pointe des fesses, est supérieure à la hauteur au garrot.

COMPORTEMENT / CARACTERE: Gai et sûr de lui. Vif, stable mais montre une certaine méfiance envers les étrangers.

 

TETE: Abondante garniture en tête retombant bien sur les yeux mais sans nuire à la vision du chien, avec moustaches et barbe bien fournies.

REGION CRANIENNE:

Crâne: Modérément étroit; il est nettement fuyant en arrière des yeux. Il n’est pas tout à fait plat, mais il n’est ni en dôme ni en forme de pomme.

Stop: Moyen.

REGION FACIALE:

Truffe: Noire.

Museau: Longueur d’environ 4 cm ; il n’est pas carré. La longueur du museau est en gros le tiers de la longueur totale de la tête, de la truffe à l’occiput. Le chanfrein est droit.

Mâchoires/dents : Les incisives supérieures doivent entrer en contact avec la face postérieure des incisives inférieures, c’est-à-dire en ciseaux inversés. Les incisives sont disposées sur une ligne large et aussi droite que possible. La denture complète est souhaitable.

Yeux: De couleur sombre, de dimensions moyennes, disposés vers l’avant, de forme ovale. Ils ne sont ni grands ni à fleur de tête, ni petits ni enfoncés dans les orbites. Aucun blanc visible ni à la base ni au sommet de l’oeil.

Oreilles: Pendantes, franges abondantes.

 

COU: Fort, au profil bien galbé.

 

CORPS: Bien proportionné et compact.

Dos: Ligne du dessus droite.

Rein: Fort.

Poitrine: Côtes s’étendant bien vers l’arrière.

 

QUEUE: Attachée haut, portée bien sur le dos et non pas en crémaillère. Présente souvent un noeud à l’extrémité. Bonne garniture de poils.

 

MEMBRES

MEMBRES ANTERIEURS:

Epaules: Bien obliques.

Avant-bras: Droits et garnis d’un poil abondant.

Pieds antérieurs: Pieds de chats ronds pourvus de bons coussinets. Bien garnis de poils.

MEMBRES POSTERIEURS:

Vue d’ensemble: Bien développés, bonne musculature, bonne angulation, abondante garniture de poils.

Métatarses (Jarrets): Vus de derrière, ils sont parallèles et pas trop serrés.

Pieds postérieurs: Pieds de chat ronds pourvus de bons coussinets. Bien garnis de poils.

 

ALLURES: Allures dégagées et vives.

 

ROBE

Poil: Le poil de couverture est long, abondant, droit et dur, ni laineux ni soyeux. Sous-poil moyen. Le poil ne doit jamais gêner le mouvement.

Couleur: Doré, sable, miel, gris foncé, ardoise, fumée, particolore (plusieurs couleurs distinctes), noir, blanc ou brunâtre. Toutes ces couleurs sont admises à égalité.

 

TAILLE :

Hauteur idéale au garrot :

Mâles: 25 cm

Femelles: Un peu plus petites.